Select a language

vendredi 29 mars 2013

LAURA WALKER STATE PARK GEORGIA


28 mars

 

Nous quittons la Floride pour la Georgie. Le soleil brille et la température semble vouloir se réchauffer.







 
 
Nous nous installons au Laura Walker State Park pour 5 jours. Une des particularités de ce parc est qu’il offre la possibilité de jouer sur un beau terrain de golf à 5 minutes du camping.
 
 
 
 




En fait, celui-ci fait partie du parc et offre un rabais aux campeurs.
 
 
 

Situé en bordure d’un beau lac, il n’offre qu’une trentaine de sites sur un immense terrain ce qui signifie qu’il faut réserver surtout lorsqu’on pense s’y installer en week-end ou encore comme maintenant pendant le congé de la fête de Pâques.
 

 

 
 
On parlera donc golf dans les prochains jours.

 

LITTLE TALBOT ISLAND STATE PARK FL


27 mars

 
 
Dernière journée en Floride et quelle journée!!!

Ciel bleu, de quoi rendre heureux le plus malheureux…
 
 
 
 
 
 
Juste avant le poste d’accueil du parc, un beau sentier serpente à travers une forêt maritime peuplée d’arbres tenaces enracinés dans les dunes et qui ont su résister aux tempêtes.
 
 
Celui-ci débouche sur la mer à l’extrémité nord du parc. Un paysage un peu différent. Quelques squelettes d’arbres, tout comme des sculptures abandonnées, décorent l’endroit.
 
 
 
 
Quoi de mieux que de revenir en logeant la grève et en cherchant un nouveau coquillage.

 
 
 
 
Pour terminer notre séjour, nous ne pouvions manquer de faire une dernière balade en vélo sur cette plage sans fin.
 
 
 
 
 
 
 Elle nous conduit tout au bout au sud de l’île.
 
 
 
 
 
 
Le paysage demeure aussi étrange que la veille.

Les photos parlent d’elles-mêmes…

 

Pour la petite histoire...

 

US NAVY, du haut des airs, a déployé les grands moyens pour nous surveiller.
 
 
 

Diane cherche l’angle pour « LA PHOTO… »

 
 
 
 
Ici des pêcheurs astucieux, on tend un filet… par contre, il y a ce pêcheur solitaire rencontré la veille au même endroit... Faute de poisson, il peut contempler le paysage…
 
 
 
 
 
Que penser de ce bateau qui semble vouloir accoster sur la plage?
 
 
 
 
 

 
 
Ici, chercher l’erreur, au bord de l’eau la voiture et au loin, comme sur un « parking » les bateaux de la US NAVY ».
 
 






Pour terminer, cette dernières photos, afin de bien se rappeler que c’est un endroit superbe…

 


KINGSLEY PLANTATION FL

26 mars

 




 
 
 
On peut le dire, la nuit passée ici en Floride il a fait tout près du point de congélation et nous sommes bien à la fin du mois de mars.
 
 
 
 
 
Au programme de la journée, la visite de la célèbre Kingsley Plantation située tout près du Little Talbot State Park.






 
 
 
Pour s’y rendre, une route dès plus romantique très typique de celles qui conduisent aux grandes plantations du sud.
 
 
 
 
 
 
Située sur la Fort George Island, c’est la plus ancienne demeure de ce genre en Floride. Construite en 1798, c’est l’une des quatre plantations installées sur cette île. 
 
 
 
Elle tient son nom de Sephaniah Kingsley qui s’y installa en 1814. Son histoire est intéressante. En deux mots, il avait une façon bien à lui de gérer le travail et la productivité.
 
 
 
 
 
En plus des bâtiments principaux, cette plantation est connue pour ses 23 cases d’esclaves construites en « tabby » mélange de sable et de coquillage .
 
 
 
 
À  noter, sur le toit de la demeure, un parapet duquel on pouvait surveiller le travail des esclaves. ( voir la 2e photo)
 
 

 
 
 
Intéressant...Photo prise d'une photo d'époque...et les ombres sur celle-ci ont donné l'impression de barreaux de prison...
 
 
 
 
 
Tout près, on peut y visiter le Ribault Club qui fait maintenant office de Visitor Center. Ce fut autrefois dans les années 30 un prestigieux club de golf.
 
 
 

 
 
Fin de journée sous un fort vent du nord-ouest.

 
 
 



Du camping, une piste cyclable de 4 km nous permet d’atteindre la « South Beach ». On peut également s’y rendre par la plage et en prolongeant se rendre à l’extrémité de Little Talbot Island. Un vrai bonheur que de se balader en longeant la mer sur cette plage sans fin dont le sable fin, balayé par le vent, nous rappelle par moment la poudrerie de nos tempêtes hivernales.
 

 

 

 

LITTLE TALBOT ISLAND STATE PARK FL


25 mars

Journée de retrouvailles!!!

Nous avons  la chance de revoir nos amis de Gainsville, Ann et Jack. Nous aurions pu intituler cette journée Dîner Champêtre au Parc suivi de Promenade à la Mer.


 
 
 
 
 
 



Une joyeuse rencontre avec des gens généreux et grands voyageurs. Le caravaning permet ces rencontres qui deviennent des amitiés durables.
 

 




Pour la petite histoire…

La température a chuté de près de 25 degrés F en moins de 12 heures.


 
 








Nous serons sous l’influence d’un front froid pour les prochains jours. Peut-être que nous les attirons…

LITTLE TALBOT ISLAND STATE PARK FL


24 mars

 
 
 
Nous quittons Jonathan Dickinson State Park en donnant un dernier coup d’œil à sa magnifique piste cyclable.
 
 
 
Nous mettons le cap plein nord. On file sur le célèbre Hwy 95. Nous nous arrêterons au Little Talbot State Park à proximité de Jacksonville, porte d’entrée de la Floride.

 
 
Nous prenons rapidement conscience que c’est aussi la route du retour. Un arrêt dans un « rest area » nous en donne la preuve. En peu de temps, nous sommes encadrés par d’autres VR (camping car) faisant route vers le « Grand Nord »…
 
 

 
 
Au passage, surprise : une montagne au cœur de la Floride. C’est tout de même curieux! En fait, c’est tout simplement une montagne de détritus gazonnée.





 
 
 
 
Ce parc en quelque sorte un secret bien gardé. Que quelques places de camping pour des km de plages incroyables, une variété de sentiers ainsi que différents sites à visiter et dont je vous parlerai bientôt puisque nous y sur passerons quelques jours.
 
 


Mais, pour débuter, nous n’avons pas pu résister longtemps et lancer nos vélos sur la route de la côte Atlantique.
 
 
 
 
 
 


Une beauté! D’abord ces passerelles pour nous y donner accès et ensuite cette plage immense qui s’offre à nous.
 
 
 
 
Que dire de plus que c’est beau! Un vrai plaisir d’y pédaler comme des gamins.
 
 
 
 
Une photo vaut mille mots...
 
 
 
 
 
 
 
 
mais là nous avons ajouté une petite vidéo…

 

JUPITER ISLAND


22-23 mars

 

 Voilà le temps venu de prendre la direction du nord. À peine Homestead derrière nous, voilà Miami. Contrairement à la côte ouest, il y a beaucoup plus de circulation automobile.
 
 
Parfois, le HWY a 6 voies de large. C’est « big » . Une silhouette se découpe à l’horizon. Elle annonce de façon bien claire qu’ici la ville domine…


 
Nous nous installons au Jonathan Dickinson State Park du nom d’un naufragé échoué en 1696. Une fois de plus, nous sommes bien contents d’avoir nos réservations. C’est un joli parc bien familial. D’ailleurs, il accueille de nombreux campeurs. (sous la tente…). Situé près de la rivière Loxahatchee, il présente une flore variée que l’on peut découvrir en parcourant les sentiers. Il y a aussi une magnifique piste cyclable. Difficile d’y résister.
 
 

 
 
Un autre avantage de ce parc est qu’il est à proximité de la A1A cette route qui longe la mer. Cela nous permet d’avoir accès à différents sites dont la prestigieuse Jupiter Island que nous avons parcourue en vélo à partir du Jupiter Lighthouse Park jusqu’à la North Beach.
 
 
 
Cette île abrite de riches quartiers résidentiels. Riches étant une expression un peu faible… Nous pourrions plutôt dire très très riches…
 
 
 
 
 
 
Sur la route du North Beach Road, ce n’est qu’une succession de résidences prestigieuses dont on ne voit bien souvent que les entrées, la principale et celle de service… bien sûr…







Les décors devant chaque demeure sont fabuleux. De vrais jardins botaniques! Il faut s’imaginer que la plupart de ces résidences sont en bord de mer. Il n’y a que du beau sur cette île. Un délice que d’y faire du vélo!!! Pas étonnant que Mme Dion ( Céline) y possède une maison.











North Beach....




 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
Sur la route du retour, nous avons fait une petite halte au centre éducatif du  Blowing Rocks Preserve. Intéressant !
 

 
On termine notre escapade sur Jupiter Island par une promenade sur la plage de cette « Preserve ». Lors des tempêtes, les cavités calcaires expulsent l'eau vers le haut d’où le nom du site. Comme il ne faisait pas tempête, ça ne souffle pas très fort sur la photo…

 
Comme récompense de fin de journée, un magnifique coucher de soleil…